Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 22:14

Après une étude posturale réalisée dans le courant de l’été, j’ai constaté que la longueur de la potence de mon vélo de route était beaucoup trop longue. De 130mm, je suis passé à 90mm (Ritchey c260), gagnant au passage 60% de poids sur cet accessoire. Installé depuis plusieurs semaines, je n’avais pas eu l’occasion de tester le matériel. Aujourd’hui, après plus de 30j sans vélo de route, je me décide enfin à enfourcher le foil15 sur lequel j’ai ajouté un élément supplémentaire : un Prolongateur PROFILE DESIGN ZBS S Bend. Ce matériel permet de modifier la position du cycliste sur le vélo, améliorant de façon importante le coefficient de pénétration dans l’air (Cx). J’ai donc choisi un parcours plat d’environ 60km et de 400m de D+. Franchement, 30j sans vélo, avec une potence plus courte et un prolongateur, je n’étais pas très confiant sur ce qui allait se dérouler surtout physiquement. Après cette sortie je suis plus que convaincu par l’utilité des prolongateurs. La potence est vraiment à la bonne dimension et je n’ai ressenti aucune douleur, courbature, tension pendant toute la sortie hormis la fatigue physique, faute d’avoir trouvé un « bon » pharmacien. Ce qu’on peut en sortir de ce test concernant les prolongateurs : 

http://www.alpestour.com/upload/photos/scolette/13-10-13-bassinchamberien/foil150002.jpg

- La position est très bonne, à chaque tour de pédale, les genoux se rapprochent des coudes sans jamais les toucher et il reste une marge de 2 à 3cm, c’est ce qu’il faut à vrai dire. On se sent en situation de « repos » à vitesse égal par rapport à une position traditionnelle.

- Le fait d’avoir les bras rapprochés du centre du jeu de direction (environ 5cm de chaque côté) fragilise un peu la conduite et on perd un peu en précision et équilibre. Il faut donc éviter de se mettre dans cette position lorsque la route est bosselée ou pas très homogène. Après quelques km, le corps s’adapte et on découvre cette nouvelle façon de piloter. le passage des ronds points ne pose aucun problème, ni même les montées à 2, 3% 

- L'accessibilité des freins augment le temps de réaction en cas d'urgenc, donc éviter d'utiliser le prolongateur derrière des voitures, des collègues cyclistes, sur les ralentisseurs...

- Le fait d’avoir toute la partie des avant-bras et les mains en contact avec le vélo permet de jouer un peu avec les points d’appuis. 

- Dès qu’on passe de la position « cocottes » en position triathlète, on sent quasi instantanément la vitesse augmenter. Pour mon cas, à puissance égale, c’est entre 7 et 10% de vitesse. Dès que l’on reprend la position traditionnelle, on sent le vent nous freiner c’est assez bluffant. 

- On peut rouler en s'économisant à la même allure que si l'on était sur les cocottes.

- Point négatif : le poids. Il faut compter pour le matériel que j’ai installé, 426g, ce qui porte le foil avec le changement de la potence à 7366g environ.

http://www.alpestour.com/upload/photos/scolette/13-10-13-bassinchamberien/foil150003.jpg

Quand l’utiliser : 

Il a été déterminé que l’efficacité des prolongateurs est avantageuse lorsqu'on l'utilise pendant plus de 20% de la sortie. On peut donc très bien franchir des cols sans bien sur faire des chronos et bénéficier des avantages du prolongateur qui effacera le temps perdu à l’ascension, dès le 30ème km

Dans les faits : voici un test réalisé en 2007

 

Pour le test qu'ils ont fait avec Uwe Peschel ils ont commencé avec la configuration suivante: Uwe Peschel sur un vélo de route "premier prix" à 700 euro, un Stevens San Remo et ont à chaque fois essayé d'améliorer l'aérodynamisme pour diminuer la dépense énergétique en watts nécessaire pour conserver une vitesse de 45kmh.

 

1. Stevens San Remo en position "cyclotouriste" mains sur le haut du guidon: 465 Watts nécessaires

2. Idem 1 mais mains sur les cocottes: 443 Watts nécessaires

3. Idem 2 mais mais en bas du guidon: 406 Watts nécessaires

4. Idem 3 mais en position de tri avec ajout d'un guidon de tri Easton Aeroforce: 369 Watts nécessaires

5. Idem 4 mais en améliorant la position: on baisse le guidon de 5.5 cm, on avance le prolongateur de 7cm et on avance la selle de 9 cm: 360 Watts nécessaires

6. Idem 5 mais on abaisse encore le poste de pilotage de 3cm: 356 Watts nécessaires (là ils se rendent compte que c'est trop bas car le coureur n'arrive pas à bien respirer et ils le remontent un peu)

7. Idem 5 mais ils remplacement les roues standards par des Hed Tri spoke devant et derrière: 345 Watts nécessaires

 

A ce point là ils pensent avoir tout fait ce qui était possible sur ce vélo 1er prix et passe à une monture de CLM: le Cervélo P3C

 

8. Même configuration que 7 mais avec Cervelo: 328 Watts nécessaires (gains à mettre sur le compte de l'aérodynamisme du vélo ET de la position Tri qu'il permet, 6 cm plus avancée)

9. Idem 8 mais avec avec Zipp lenticulaire derrière: 320 Watts nécessaires

10. Idem 9 mais avec casque profilé Giro Advantage Road: 317 Watts nécessaires

11. Idem 10 + tenue aérodynamique de CLM (bras et jambes couverts: 307 Watts nécessaires

12. Idem 11 mais ils affinent la position en reculant la selle de 3 cm: 293 Watts nécessaires 

http://www.alpestour.com/upload/photos/scolette/13-10-13-bassinchamberien/foil150004.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rideonthealps, Le Blog D'alpestour

  • : Rideonthealps, le bloc d'alpestour.com
  • Rideonthealps, le bloc d'alpestour.com
  • Contact

Bienvenue

gopro-hd-motorsports-hero-wide~1498073gps-terrain-garmin-montanaimg androidpagedetail-0564106001310456797Ce blog a été crée en complément du site alpestour.com. Son rôle est d'apporter plus de lisibilité dans les réseaux sociaux et sur la toile. Vous y trouverez aussi des nouvelles sur les GPS, Caméras et technologies de géolocalisations avec des dossiers complets. Vous pouvez ajouter des commentaires et faire part à la communauté d'alpestour, vos remarques. 

Recherche

Liens