Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 16:45

Première d'une série de 2 vidéos retraçant les sorties réalisées avec la Gopro durant l'année 2013. Filmé exclusivement en Haute-Maurienne avec du ski de nuit, du ski d'été le jour de la fête nationale, des couloirs engagés et peuf à gogo... ça se passe à Valfréjus, la Norma et Avrieux...

Repost 0
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 23:17
1, 3 & 6 février 2014 - Le coup du chapeau pour Jean Sébastien - par Jeans

Avec le col de Charbonnière dans le massif du Beaufortain le 1er Février, Roche Plane le 3 Février et le Petit Som le 6 Février en Chartreuse, Jean Sébastien réussi une belle triplette en ski de rando. Alors que la météo et les conditions d'enneigements sont assez particulières en cette saison, Jeans réussi et rentabilise les sorties.


Le col de Charbonnière .../...
Roche Plane .../...
Le Petit Som .../...

Les albums photos .../...

Repost 0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 21:53

Surement la plus belle journée de la semaine il ne fallait pas la louper, dommage pour ceux qui seront restés au taf. Donc première sortie sur ce secteur de Belledonne de la saison afin de voir les conditions d'enneigement et découvrir une nouvelle combe. Il manque encore un peu de neige au départ pour un retour skis aux pieds à la voiture. Itinéraire tracé jusqu'au col du Gleysin. Trace parfois refaite car recouverte par le vent voir un peu trop directe. Du col aucune trace versant ouest coté glacier du Gleysin et...

La suite du récit .../...

Les photos sur l'album général .../...

 

Repost 0
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 10:38

Un petit retour en arrière sur l'année qui c'est écoulée. Ski de rando, ski alpin, vélo de route, raquettes, VTT... Voici la première partie de Janvier à Juin 2013... dans la seconde partie : Juillet à décembre, on commencera par du ... ski de rando

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 10:51

Et voilà, retour au bercail sans encombres. Tout a commencé ce matin avec un départ vers 08h30 de Mazan, situé à 7km de Bedoin, point de départ de l'ascension. La température n'est pas très froide à 300m d'altitude (environ 7°c), mais qu'en sera t'il au sommet à plus de 1900m d'altitude ?

Dès le départ je me prend un vent de face sur un faux plat montant bien pénible et ça me fait monter au cardio, ensuite, arrivé à Bedoin, je traverse le traditionnel marché du lundi... c'est vrai qu'on est lundi ! Je m'arrête pour enlever ma veste et boire un coup. Je suis déjà trempé. Je repars assez rapidement pour ne pas me refroidir et jusqu'à St Estève, bien que le profil est assez facile, je sens déjà que ça va être difficile.

Dès le premier virage, ça monte à 10% et c'est pas prêt de s'arrêter. Je croise pas mal de véhicules (principalement des chasseurs), une mégane de la gendarmerie, un camping car, mais pas de cyclistes ! Pendant 10km, pas de soleil, une route humide et une forêt qui a revêtu sa tenue d'hiver, c'est à dire le strict minimum. J'attend avec impatience, le virage à l'altitude 921m... Alors que j'ai déjà 600m de D+ à 9% de moyenne, Il me reste l'équivalent du col de l'Iseran à escalader pour arriver au sommet.

Après des arrêts photos afin de récupérer et me restaurer, j'arrive au chalet Reynard pour une petite pause de 3mn. Le soleil est là. Je repars et pendant 2km à 7.5% je me met en position triathlète, ça me repose un peu. Des personnes à pieds m'encourage et ça me donne des forces. Je franchi à l'altitude 1516m, la barrière interdisant l'accès aux véhicules.

ça y est, on entre dans le dur et la neige. Le vent commence à souffler, la largeur de la route se réduit comme peau de chagrin, et des murs de neiges font leur apparition jusqu'à ne me laisser que 1m de bitume pour passer. Après le col des tempêtes, cela devient scabreux, l'eau qui fond gèle instantanément sur le route. Je sens le Foil qui commence à glisser à la montée à chaque coup de pédales et 200m en amont, le danger se faisant sentir, je décide de le poser pour finir à pied. J'ai bien fait.

Au sommet, un magnifique paysage blanc et froid s'offre à moi. Quelques photos et vite je redescend pour récupérer le vélo.

La descente sur Bedoin a été très délicate et le froid aux mains ne m'a pas rendu la tache facile. A St Estève, je retrouve une température de 11° supérieure à celui du sommet. J'ai l'impression d'avoir chaud. Je termine en mode triathlète jusqu'à Mazan, sans crampes ni douleurs particulières. Content de la journée.

 

Repost 0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 19:48

En ce début d'après midi vers 14h15, j'enfourche mon vélo de route sous un ciel bien gris et une température froide direction le col de St Saturnin avec un passage par Mouxy. Au final, j'ai changé d'objectif pour réaliser l'ascension du col du chat sous un froid de canard.
61km, 800m de D+ et 26 de moyenne. Avec un peu de chance, il sera possible de faire d'autres sorties si les conditions se maintiennent

Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 22:14

Après une étude posturale réalisée dans le courant de l’été, j’ai constaté que la longueur de la potence de mon vélo de route était beaucoup trop longue. De 130mm, je suis passé à 90mm (Ritchey c260), gagnant au passage 60% de poids sur cet accessoire. Installé depuis plusieurs semaines, je n’avais pas eu l’occasion de tester le matériel. Aujourd’hui, après plus de 30j sans vélo de route, je me décide enfin à enfourcher le foil15 sur lequel j’ai ajouté un élément supplémentaire : un Prolongateur PROFILE DESIGN ZBS S Bend. Ce matériel permet de modifier la position du cycliste sur le vélo, améliorant de façon importante le coefficient de pénétration dans l’air (Cx). J’ai donc choisi un parcours plat d’environ 60km et de 400m de D+. Franchement, 30j sans vélo, avec une potence plus courte et un prolongateur, je n’étais pas très confiant sur ce qui allait se dérouler surtout physiquement. Après cette sortie je suis plus que convaincu par l’utilité des prolongateurs. La potence est vraiment à la bonne dimension et je n’ai ressenti aucune douleur, courbature, tension pendant toute la sortie hormis la fatigue physique, faute d’avoir trouvé un « bon » pharmacien. Ce qu’on peut en sortir de ce test concernant les prolongateurs : 

http://www.alpestour.com/upload/photos/scolette/13-10-13-bassinchamberien/foil150002.jpg

- La position est très bonne, à chaque tour de pédale, les genoux se rapprochent des coudes sans jamais les toucher et il reste une marge de 2 à 3cm, c’est ce qu’il faut à vrai dire. On se sent en situation de « repos » à vitesse égal par rapport à une position traditionnelle.

- Le fait d’avoir les bras rapprochés du centre du jeu de direction (environ 5cm de chaque côté) fragilise un peu la conduite et on perd un peu en précision et équilibre. Il faut donc éviter de se mettre dans cette position lorsque la route est bosselée ou pas très homogène. Après quelques km, le corps s’adapte et on découvre cette nouvelle façon de piloter. le passage des ronds points ne pose aucun problème, ni même les montées à 2, 3% 

- L'accessibilité des freins augment le temps de réaction en cas d'urgenc, donc éviter d'utiliser le prolongateur derrière des voitures, des collègues cyclistes, sur les ralentisseurs...

- Le fait d’avoir toute la partie des avant-bras et les mains en contact avec le vélo permet de jouer un peu avec les points d’appuis. 

- Dès qu’on passe de la position « cocottes » en position triathlète, on sent quasi instantanément la vitesse augmenter. Pour mon cas, à puissance égale, c’est entre 7 et 10% de vitesse. Dès que l’on reprend la position traditionnelle, on sent le vent nous freiner c’est assez bluffant. 

- On peut rouler en s'économisant à la même allure que si l'on était sur les cocottes.

- Point négatif : le poids. Il faut compter pour le matériel que j’ai installé, 426g, ce qui porte le foil avec le changement de la potence à 7366g environ.

http://www.alpestour.com/upload/photos/scolette/13-10-13-bassinchamberien/foil150003.jpg

Quand l’utiliser : 

Il a été déterminé que l’efficacité des prolongateurs est avantageuse lorsqu'on l'utilise pendant plus de 20% de la sortie. On peut donc très bien franchir des cols sans bien sur faire des chronos et bénéficier des avantages du prolongateur qui effacera le temps perdu à l’ascension, dès le 30ème km

Dans les faits : voici un test réalisé en 2007

 

Pour le test qu'ils ont fait avec Uwe Peschel ils ont commencé avec la configuration suivante: Uwe Peschel sur un vélo de route "premier prix" à 700 euro, un Stevens San Remo et ont à chaque fois essayé d'améliorer l'aérodynamisme pour diminuer la dépense énergétique en watts nécessaire pour conserver une vitesse de 45kmh.

 

1. Stevens San Remo en position "cyclotouriste" mains sur le haut du guidon: 465 Watts nécessaires

2. Idem 1 mais mains sur les cocottes: 443 Watts nécessaires

3. Idem 2 mais mais en bas du guidon: 406 Watts nécessaires

4. Idem 3 mais en position de tri avec ajout d'un guidon de tri Easton Aeroforce: 369 Watts nécessaires

5. Idem 4 mais en améliorant la position: on baisse le guidon de 5.5 cm, on avance le prolongateur de 7cm et on avance la selle de 9 cm: 360 Watts nécessaires

6. Idem 5 mais on abaisse encore le poste de pilotage de 3cm: 356 Watts nécessaires (là ils se rendent compte que c'est trop bas car le coureur n'arrive pas à bien respirer et ils le remontent un peu)

7. Idem 5 mais ils remplacement les roues standards par des Hed Tri spoke devant et derrière: 345 Watts nécessaires

 

A ce point là ils pensent avoir tout fait ce qui était possible sur ce vélo 1er prix et passe à une monture de CLM: le Cervélo P3C

 

8. Même configuration que 7 mais avec Cervelo: 328 Watts nécessaires (gains à mettre sur le compte de l'aérodynamisme du vélo ET de la position Tri qu'il permet, 6 cm plus avancée)

9. Idem 8 mais avec avec Zipp lenticulaire derrière: 320 Watts nécessaires

10. Idem 9 mais avec casque profilé Giro Advantage Road: 317 Watts nécessaires

11. Idem 10 + tenue aérodynamique de CLM (bras et jambes couverts: 307 Watts nécessaires

12. Idem 11 mais ils affinent la position en reculant la selle de 3 cm: 293 Watts nécessaires 

http://www.alpestour.com/upload/photos/scolette/13-10-13-bassinchamberien/foil150004.jpg

Repost 0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 23:25

Dimanche matin, après un long et laborieux départ, nous sommes partis direction la haute-Maurienne et plus précisément Modane. Sur l'A43, on a même failli perdre le VTT de Solliet. Nous avons donc du faire un arrêt d'urgence à hauteur de Cruet. Arrivés au Casino de la ville (comprenez le supermarché, pas l'établissement de jeu ! ben ouais, Modane quoi), on s'équipe pour une belle aventure en moyenne montagne. Au départ : Valérie, Greg, Vincent, Régis, Amaury et Emmanuel. Le parcours quoi que très court est relativement exigeant: des pentes à plus de 25% par endroit et des descentes bien raides. Les sentiers sont bien roulants et quelques fois tribalisant. Sur le single de Rimollard, en direction d'Amodon, une magnifique vue sur le versant de l'ubac et des montagnes de La Norma/Valfréjus avec la reine du vallon : l'Aiguille de la Scolette toute enneigée. Le retour par le single des "crottes" est assez éprouvant d'une part parce que c'est le dernier obstacle avant l'arrivé et d'autre part parce qu'il est extrêmement piégeur et pierreux.

Le parcours emprunté : Modane - Saint Gobain - Pont de la Glaire - Le Bourget - Amodon - La Perrière - Chapelle de Polset - Refuge de l'Orgère - Le Fournet - Fenêtre EDF - GR5 jusqu'à l'altitude 2000 - Rimollard - Amodon - Modane - Casino à la limite du parc national de la Vanoise.

Il existe une variante bien sympathique à Rimollard comme le chemin du Golgota qui nous amène à Chatalamia. A refaire donc...

Repost 0
rideonthealps - dans VTT
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 00:39

Une bien belle journée en haute montagne à Tignes en compagnie de Scolette pour une grosse journée de ride sur l'espace Vtt de Tignes et plus particulièrement le Bike Park avec sa multitude de pistes de dh et d'itinéraires d'enduro.

C'est à faire au moins une fois dans la saison. On c'est bien fait plaisir. La Gopro était en action, à voir ce qui va en sortir. Tout était réuni pour passer une bonne journée avec une météo au top, la mousse qui va bien à la pause déjeuné et la fin de journée ainsi qu un espace vtt de qualité qui plus est gratuit

Les détails ici : http://alpestour.com/news.php?lng=fr&pg=20264

Repost 0
rideonthealps - dans VTT
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 00:36

Je boot mon etrex et hop, direction l'ascension sous le bois de la Rossa. Dès le départ le ton est donné avec une pente relativement sévère. On monte ensemble, mais y-a un truc qui cloche... on transpire comme des éponges, le corps tout entier, c'est dingue ça. Je ne pas de cardio, mais pourtant je me sens vraiment très bien physiquement. Seb, lui a fait un exploit puisqu'une fois arrivé au lieu dit "la Montagne" à 2003m, il s'aperçoit que ça roue ar ne tourne pas... il a quasiment tout monté roue ar bloquée !!! Chapeau bas .../...

toutes les infos sur ce lien : http://alpestour.com/news.php?lng=fr&pg=20200

Repost 0
rideonthealps - dans VTT
commenter cet article

Rideonthealps, Le Blog D'alpestour

  • : Rideonthealps, le bloc d'alpestour.com
  • Rideonthealps, le bloc d'alpestour.com
  • Contact

Bienvenue

gopro-hd-motorsports-hero-wide~1498073gps-terrain-garmin-montanaimg androidpagedetail-0564106001310456797Ce blog a été crée en complément du site alpestour.com. Son rôle est d'apporter plus de lisibilité dans les réseaux sociaux et sur la toile. Vous y trouverez aussi des nouvelles sur les GPS, Caméras et technologies de géolocalisations avec des dossiers complets. Vous pouvez ajouter des commentaires et faire part à la communauté d'alpestour, vos remarques. 

Recherche

Liens